On se retrouve aujourd’hui avec notre rendez-vous habituel le Lundi Debrief’. Le principe est simple, on vous parle de tout ce qui a fait l’actualité sportive du week-end autour d’un petit café.

CR7 en mode abonné absent … 

Le premier sujet du weekend, c’est forcément Ronaldo qui vit un début de saison étonnant en Liga. Hier soir se déroulait la 7ème rencontre du championnat espagnol marquant la première victoire du Real à domicile sur le score de 2 à 0 contre l’Espanyol. Tout le monde attendait le réveil du Real de Zizou et il a bien eu lieu. Tout le monde attendait aussi que la star de l’équipe retrouve le chemin des filets … mais il n’en a rien été. Oui CR7 reste toujours à O but en Liga cette saison, un triste record. Un chiffre qui ne reflète pas le niveau de l’avant-centre bien évidemment, mais qui montre que ce dernier traverse une période délicate.

Ayant écopé d’une suspension de plusieurs matchs pour le début de la saison, Ronaldo reste donc muet devant les filets depuis 3 matchs. De quoi inquiéter ? Oui et Non. On le sait, un attaquant a besoin d’être en confiance pour planter des buts, et la confiance emmenant la confiance, on sait que CR7 est une machine à but. Alors forcément, trois matchs sans marquer, on se doute que le joueur doit cogiter, un peu, beaucoup … Quand on sait que son grand rival, Léo Messi en est déjà à 11 unités marquées … on se dit que le réveil de CR7 ne saurait tarder et que les filets n’ont pas fini de trembler. Bref, la trève internationale arrive à point nommée et si l’attaquant marque avec la séléction nationale cela devrait le remettre dans le droit chemin. Affaire à suivre …

CR7

La Remontada made in OM

L’autre sujet brulant de ce lundi, c’est bien évidemment la victoire de Marseille hier soir contre Nice en clôture de la journée de Ligue 1. Mené 2 à 0 après 20 minutes de jeu contre une belle équipe niçoise qui fait bien tourner le ballon, on se disait que l’OM de Garcia allait connaitre encore une soirée cauchemardesque dont il en a le secret cette année.

Oui mais voilà, hier soir les Choix du coach ont fini par payer. Déjà quand on regarde la composition de départ : exit Evra, Lopez, Germain et Sanson. Place à des guerriers qui donnent tout sur le terrain : Ocampos, Zambo et Njie. Alors certes, pas de noms ronflants de grandes stars, certes le banc olympien ne fait pas d’envieux en Europe, mais hier soir l’envie était plus forte du côté olympien. Après le premier but on a vu Adil Rami remobiliser ses troupes et ça a payer. Ocampos à lui seul a été le détonateur de cette victoire, et même si l’attaquant n’est pas un sérial buteur, il marque des buts importants qui permettent à l’OM de prendre les 3 points. La saison est encore longue mais l’OM et son Champion Project sont aujourd’hui un surprenant 3ème du championnat de Ligue 1. Garcia a du faire des choix après les défaites cinglantes contre Monaco et Rennes, force est de constater que pour le moment ces choix sont payants.

ante. libero lectus commodo leo leo. Curabitur commodo