Bonjour à tous, je vous retrouve aujourd’hui pour une petite preview de la Pro League, le championnat de Belgique.

J’espère qu’elle vous donnera quelques indications sur les matches du week-end, tout en sachant qu’IL NE S’AGIT PAS DE PRONOSTICS. C’est d’autant plus important à intégrer qu’il reste deux matches en phase régulière avant le début des play-offs. Les rencontres peuvent donc partir dans tous les sens.

Bonne lecture et bon week-end !

Standard (7) vs Malines (16)

Un même but, la victoire, mais un objectif différent pour les deux équipes qui s’affrontent à Sclessin ce samedi soir. Les locaux jouent leur place en play-offs 1 tandis que les visiteurs veulent éviter la relégation.
Le Standard pointe en 5e position de Pro League à domicile, il reste d’ailleurs sur 14 rencontres sans défaite dans son stade (coupe et championnat confondus) mais encaisse régulièrement (79%).
Malines, lui, peine véritablement à l’extérieur. En témoigne sa moyenne de 0,57 but par match hors de ses bases. Et ses 8 petits points pris en 14 rencontres…
À noter également que Malines ne s’est jamais imposer chez les Liégeois. Mais attention, le Standard vient de vendre son meilleur buteur en Chine, Orlando Sà, et sera privé de Mpoku suspendu.

Antwerp (8) vs Eupen (15)

À l’instar de Malines, dernier en raison de son goal-average, Eupen doit prendre des points s’il veut éviter la Division 2. Or, comme Malines toujours, les Pandas présentent un bilan tout bonnement exécrable à l’extérieur. Quatre points pris (aucune victoire) en 14 matches et une moyenne de 0,24 but par rencontre.
L’Antwerp, s’il s’est toujours montré convaincant à domicile face aux « gros », connaît pas mal de difficultés après une première partie de saison exceptionnelle. En 2018, les Anversois n’ont tout simplement pas encore gagné ! Depuis la reprise, ils restent sur une série de 4 nuls et 3 défaites.
La victoire de l’espoir, acquise la semaine dernière face à Lokeren, va-t-elle servir de déclic aux Eupenois ?

Zulte Waregem (11) vs Anderlecht (3)

Mine de rien, sans vraiment proposer un football chatoyant, Anderlecht n’est qu’à un point de Charleroi, deuxième du championnat de Belgique. Et à 12 points du FC Bruges. À deux matches des play-offs 1, les Mauves comptent bien grappiller quelques points supplémentaires.
Côté statistiques, les Flandriens ont marqué au moins un but lors de leurs sept derniers matches et reste sur deux victoires. Mais ils seront privés de leur meilleur buteur, Harbaoui, suspendu. Celui-là même qui a planté 6 buts lors des sept dernières rencontres. Il faudra donc voir comment Iseka et Olayinka vont gérer son absence. Par ailleurs, trois anciens ou prêtés d’Anderlecht auront à cœur de se montrer.
Les joueurs d’Anderlecht, eux, ont signé leur première victoire après trois nuls et surtout deux revers. Surtout, leur attaquant Teodorczyk a retrouvé de sa superbe en signé un triplé le week-end passé face à Mouscron. Une bonne nouvelle quand on sait que Zulte-Waregem a encaissé au moins un but dans 93% de ses matches à domicile.
À noter que Anderlecht s’est imposé lors des 5 dernières confrontations entre les deux équipes.

Mouscron (13) vs Lokeren (14)

Les locaux sont dans le dur ces dernières semaines. Malgré de bonnes prestations et même si ce n’est pas toujours passé loin, ils ont perdu beaucoup de plumes. Fort heureusement, ils sont mathématiquement sauvés et n’ont donc plus rien à jouer. Si ce n’est préparer les play-offs 2 où ils pourraient rencontrer leur adversaire du jour. Pour ça, Lokeren devra prendre des points. Au risque de voir Malines et Eupen remonter sur lui en cas de victoire de ces équipes.
Les statistiques sont à l’avantage des joueurs visiteurs, avec 64% des points glanés à l’extérieur (6e du championnat à ce petit jeu). Ils ont en plus scoré au moins une fois dans 71% de leurs matches à l’extérieur, tandis que Mouscron a encaissé au moins un but dans… 93% de ses rencontres jouées à domicile ! Avec 79% d’over 2,5 goals à domicile (pour Mouscron) et 64% d’over 2,5  à l’extérieur (pour Lokeren), on peut s’attendre à des buts. D’autant que le BTTS s’est produit dans 79% des rencontres de Mouscron dans son stade et dans 64% des matches de Lokeren hors de ses bases. Vous suivez ? J
À noter que les cinq fois où Mouscron a reçu Lokeren, il y a eu BTTS. Et que les deux équipes n’ont plus gagné depuis quatre matches.

Charleroi (2) – Saint-Trond (9)

Quand les Carolos vont-ils renouer avec la victoire ? Eux qui restent sur cinq nuls consécutifs et qui perdent des points dans la lutte au titre. Dans leur antre, ils doivent faire le travail face à une équipe de Saint-Trond qui ne joue plus grand-chose. Même si mathématiquement les PO1 sont encore accessibles, il faudrait un miracle.
Charleroi a marqué au moins 1 but dans 100% de ses matches à domicile et n’a plus été battu chez lui depuis neuf rencontres. A l’inverse, Saint-Trond a encaissé dans 93% de ses matches à l’extérieur, et n’a plus gagné depuis 12 rencontres hors de ses bases. Deux équipes diamétralement opposées donc…
Notons toutefois que le gardien des Zèbres a ramassé au moins un but derrière sa ligne dans 71% des matches à domicile. Mais Saint-Trond marque très peu ces dernières semaines…

Waasland-Beveren (10) vs Genk (5)

Comme je vous le disais la semaine dernière, Genk est l’équipe du moment. Avec un Karelis étincelant (qui a d’ailleurs encore marqué le week-end passé), ils ne s’arrêtent plus de récolter les points. Son bilan à l’extérieur est des plus appréciables (3e position au championnat) et reste sur 5 matches sans défaite hors de ses frontières.
Waasland-Beveren vient lui de perdre à domicile face à Gand, après deux nuls. Avantage Genk pour la forme donc, qui a marqué au moins 1 but dans 93% de ses matches à l’extérieur. La même statistique que pour Waasland-Beveren mais à domicile. On l’a donc compris, cela peut donner lui à un beau BTTS (79% à domicile pour W-B et 71% pour Genk à l’extérieur).
Depuis 2012 et 6 matches de championnat, Genk n’a jamais perdu du côté de Beveren. Les joueurs locaux n’ont d’ailleurs pas mis un seul goal à Genk chez eux depuis 5 matches…

Gand (3) vs Ostende (12)

À la Ghelamco Arena, les joueurs de Gand carburent à une moyenne de 2 buts par match faisant de leur équipe la deuxième meilleure à domicile du championnat. Dans le même temps, ils ont encaissé 7 petits goals en 14 rencontres. On comprend pourquoi c’est solide à la maison. Voilà même dix rencontres que les visités n’ont pas perdu.
Les Côtiers, eux, n’ont remporté que trois rencontres à l’extérieur pour 6 nuls et 5 défaites. Ils tournent à 1,07 but par match à l’extérieur ! Pas fou fou…
Depuis 2007 et sept réceptions d’Ostende, Gand n’a perdu qu’une seule fois, a remporté la mise deux fois et partagé quatre fois.

FC Bruges (1) vs Courtrai (6)

Match important pour la lutte aux play-offs 1. S’ils veulent conserver toutes leurs chances de participer aux play-offs 1, Courtrai aurait tout intérêt à l’emporter à Bruges. Ce sera difficile vu la solidité des Blaux & Zwart à domicile, mais ces derniers ne tournent plus aussi bien qu’en 2017. Ils n’en restent pas moins intraitables à la maison puisqu’ils n’ont jamais perdu cette saison (12 victoires et 2 nuls). Mieux encore, ils tournent à 2,71 but par match en moyenne.
Courtrai devra donc compter sur sa paire d’attaquants français (Chevalier et Perbet) pour faire parler la poudre. C’est jouable, quand on sait que les Brugeois ont encaissé au moins 1 but lors de 8 derniers matches et qu’ils ont déjà utilisé… 5 gardiens ! La défense n’est donc pas en réelle confiance. Les visiteurs, avec au moins un but marqué dans 71% de ses matches à l’extérieur, peut y croire. Mais il faudra cependant parvenir à résister aux assauts des rapides Brugeois.
Autre bémol pour Courtrai, depuis son retour parmi l’élite lors de la saison 2008-2009, il ne s’est jamais imposé au FC Bruges.

Tous les matches se jouent ce samedi à 20h

Le classement complet sur www.sport.be/jupilerproleague

Aliquam vel, Nullam sed lectus ipsum elit. consequat.